PHARMACIE DU DOME
2 RUE NOTRE DAME
52130 WASSY
Tél : 03 25 55 34 41
Fax : 03 25 55 79 92
 
Mise à jour : 06 septembre 2017
 
» Commander
Votre Pharmacie
Promotions
Communiquer
Informations
Thèmes Santé
Guides Pratiques
Mon compte
Connexion :         

 
Vous fumez ? Attention, peau et visage en danger...

Thèmes Santé -> Femme
publié le 05/06/2012

Quand la peau vieillit plus vite à cause du tabac

Avec l’âge, notre peau se modifie naturellement : elle devient moins épaisse, perd son élasticité, est sujette à des variations de couleur. C’est normal.

Ce qui l’est moins, c’est quand ce vieillissement de la peau arrive de façon prématurée.

En cause : des habitudes de vie comme une exposition excessive au soleil ou le tabagisme.

L’ampleur des effets du tabac sur le vieillissement cutané varie en fonction de l’âge, du nombre d’années passées à fumer et de la quantité de cigarettes fumées par jour.
Il semblerait que les femmes soient plus sensibles à ces effets que les hommes.
...Et il suffit parfois d’un simple coup d’œil pour se rendre compte des dégâts causés par le tabac.


Fumeur : un teint de peau caractéristique...

Chez les fumeurs, la "petite mine", c’est tous les jours. Ce teint pâle, terne, un peu grisâtre, est essentiellement attribuable au phénomène de vasoconstriction : le diamètre interne des vaisseaux sanguins se rétrécit.

Les globules rouges éprouvent dès lors des difficultés à se frayer un passage pour acheminer l’oxygène dans les couches superficielles de la peau.

Fumeur : des rides profondes...

Deuxième caractéristique : ces rides, longues et profondes, qui sillonnent le visage du fumeur. Trois éléments sous-tendent ce phénomène :

1.La fumée de la cigarette agresse la peau.
Pour se défendre de cette agression, la couche cornée s’épaissit, ce qui favorise l’apparition de rides.


2.La "mimique" : un fumeur tire sur sa cigarette 100 fois par jour.
A terme, ce mouvement accentue les petits sillons qui bordent la bouche.


3.Les substances toxiques :
si vous fumez, vous inhalez des substances qui vont s’infiltrer dans votre sang et freiner la synthèse du collagène et de l’élastine, ces protéines qui donnent à la peau force et élasticité.
Conséquences : la formation des rides et ridules est accélérée et la peau a tendance à s’affaisser.


Fumeur : cicatrisation difficile, inflammations, cancer, etc.

La liste des effets délétères du tabac sur la peau est encore longue : dents et doigts jaunis, cicatrisation difficile, aggravation des maladies inflammatoires de la peau comme l’eczéma ou le psoriasis…

Enfin, prudence si vous apercevez des ulcères sur la lèvre. Ces petites plaies persistantes, parfois douloureuses, correspondent peut-être à un cancer. Consultez votre dermatologue en cas de doute.
Car oui, le tabac est non seulement responsable de la grande majorité des cancers du poumons, mais a aussi un effet dévastateur local : risque de cancer de la bouche, de la langue…

Tabac : des effets partiellement réversibles...

Vous fumez et vous vous inquiétez pour votre peau ? Tout n’est pas perdu ! Il existe une solution efficace et durable pour retrouver une jolie peau : écraser sa cigarette une bonne fois pour toutes !

Les bénéfices de l'arrêt du tabac seront déjà visibles après quelques semaines.

Mais si l’impact du tabac est partiellement réversible au niveau de l’épiderme (teint plus lumineux), il est malheureusement définitif au niveau du derme : les rides ne disparaîtront pas, même si leur formation sera ralentie.

Vouloir retrouver une peau en meilleure santé peut constituer une bonne motivation pour arrêter de fumer.
Si vous désirez passer ce premier cap, sachez qu’il existe des structures d’aide au sevrage tabagique. Parlez-en à votre médecin !

Article publié par Aude Dion, journaliste santé le 04/06/2012 e-sante.fr

Sources : Dr Pierre-Dominique Ghislain, Dermatologue (Cliniques universitaires St-Luc, Bruxelles) - Dr Mary Lowy, Dermatologue - Dr Pierre Bachez, Pneumologue et tabacologue (coordinateur du centre de sevrage tabagique de la clinique St-Luc à Bouge) Helfrich et al., Arch Dermatol. 2007;143(3):397-402. doi:10.1001/archderm.143.3.397 « La femme et le tabac, histoire d’une mésalliance » - Dr Alain Dollinger et Mary Dollinger (Pocket, 1999).



 Retour...   Imprimer cette page 

 

 

Mentions légales  |  Notice légale  |  Copyright © 2019 - www.pharmattitude.fr  |